Foucault et la vérité cynique

Frédéric Gros

Resumo


Synthetiser et développer une série de propositions théoriques à partir des cyniques, travaillées par Foucault dans le cours de 1984, Le courage de la vérité, c´est le but de cet article. Quatre “valeurs” généraux de la pensée grecque y sont distinguées: non-dissimulation, la simplicité, la rectitude et l’immuabilité – valeurs qui ont pris des formes differentes dans trois domaines tradionnels de réflexion: logos, eros, bios. Mais, une autre division, formée au troisième domaine, alêthês bios, a mérité plus d´attention du philosophe. C´est là qu´on observe deux différentes destinées de la vérité. D´un côté, la vie philosophique qui inclut surtout les platoniciens, les epicuriens et les stoïciens. De l´autre, l´ “existence” cynique, “sa réplique”. La vérité, alors, a un autre sense. Le “francparler”, assez écarté de l´ “ethos intelectuel” platonicien, y est particulièrement distingué. La parrhesia cynique enracine sa singularité dans une vie autre.

Texto completo:

PDF

Referências


FOUCAULT, M. L’herméneutique du sujet. Cours au Collège de France, 1981- 1982. Éd. Frédéric Gros. Paris: Gallimard; Seuil, 2001.

France, 1982-1983. Éd. Frédéric Gros. Paris: Gallimard; Seuil, 2008.

FOUCAULT, M. Le courage de la vérité: le gouvernement de soi et des autres II. Cours au Collège de France, 1983-1984. Éd. Frédéric Gros. Paris: Gallimard; Seuil, 2009.

ÉPICTÈTE. Entretiens, III. Traduction de J. Souilhé. Paris: Les Belles Lettres,1963. p. 47-48.




DOI: http://dx.doi.org/10.7213/rfa.v23i32.1741

Apontamentos

  • Não há apontamentos.




Direitos autorais 2017 Editora Universitária Champagnat

Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada sob uma licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.